vendredi 8 avril 2016

L’Élixir d'amour - Eric-Emmanuel Schmitt





Quatrième de couverture:


L'amour relève-t-il d'un processus chimique ou d'un miracle spirituel? Existe-t-il un moyen infaillible pour déclencher la passion, comme l'élixir qui jadis unit Tristan et Iseult? Est-on, au contraire, totalement libre d'aimer?
Anciens amants, Adam et Louise vivent désormais à des milliers de kilomètres l'un de l'autre, lui à Paris, elle à Montréal. Ils entament une correspondance, où ils évoquent les blessures du passé et leurs nouvelles aventures, puis se lancent un défi: provoquer l'amour. Mais ce jeu ne cache-t-il pas un piège? En fin observateur des caprices du cœur, Eric-Emmanuel Schmitt explore le mystère des attirances et des sentiments.

Pourquoi j'ai choisi ce livre:


Je n'ai lu d'Eric-Emmanuel Schmitt que "La part de l'autre" et ce roman m'avait emballé. "L'élixir d'amour" était mis en avant sur les étagères de la bibliothèque municipale, c'était pour moi l'occasion de découvrir cet auteur dont tout le monde parle et que finalement je connais peu!

Pourquoi je n'ai pas apprécié plus que ça:


Après 5 ans d'amour fou, Adam et Louise se sont séparés. Louise a traversé l'océan pour vivre une nouvelle vie. Adam lui propose son amitié et s'ensuit une correspondance sous forme de joute verbale entre les deux anciens amants sur l'amour et les sentiments. 
Je ne vais pas dire que j'ai été déçue par ce roman épistolaire car je l'ai emprunté à la bibliothèque un peu par hasard, je n'en attendais rien si ce n'est me surprendre. Mais la quatrième de couverture est un peu présomptueuse; explorer le mystère des attirances et des sentiments, tout ça en seulement 152 pages... j'aurais du flairer l'arnaque! J'ai trouvé ce roman vraiment trop court pour m'emmener!
J'ai également besoin d'éprouver de la sympathie pour les personnages et là en l’occurrence, j'ai trouvé Adam assez détestable! 
Néanmoins, tout n'est pas à jeter dans ce roman, il y a de jolies phrases dont j'aimerais me souvenir. Le mordant de Louise est intéressant, j'aime les personnages féminins avec du caractère!
Donc finalement j'ai passé un bon moment (je devrais dire instant!) avec ce livre mais il ne me laissera pas un souvenir impérissable!

Citations:


"Seule la peau sépare l'amour de l'amitié. C'est mince..."

"On peut être maître de ce que l'on pense, jamais de ce que l'on ressent"

"La jalousie ne constitue pas une manifestation de l'amour mais la forme exacerbée du sentiment de propriété"

"Il y a des choses dont il faut prendre l'habitude avant d'en avoir le goût: le café, la cigarette, les brocolis, la solitude. Je m'efforce d'apprivoiser cette dernière puisque c'est ma nouvelle compagne"

"Le dégoût est l'une des formes de l'obsession: on préfère y penser avec malaise que ne pas y penser"


Et vous, qu'en pensez vous?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire